Instructions pour faire une morbiflette. Une recette simple. Découvrez comment réaliser ce plat traditionnel de la région de Franche-Comté, qui est une version moderne de la traditionnelle tartiflette savoyarde mais qui, à mon avis, est bien plus délicieuse.

La neige et le froid sont arrivés, mais les choses ne sont plus aussi terribles qu’avant. Cela nous donne une bonne raison de déguster des aliments qui peuvent être gardés au chaud.

 

Voici la Morbiflette, qui réunit un fromage et une viande salée, tous deux essentiels au caractère de notre région…

Ingrédients :

 

– 1 kilo et demi de pommes de terre (cuites à la vapeur, gratinées)

– Deux très beaux oignons

– 1 saucisse 1/2 de Morteau

– 1 kilo de Morbier Environ 25 centilitres de crème fraîche épaisse

préparation

 

Lors de la préparation, je n’ai pas épluché les pommes de terre avant de les mettre à cuire dans une marmite remplie d’eau bouillante (sans saler l’eau, la saucisse et le fromage suffiront à bien parfumer le plat). Il faut compter environ 25 minutes pour le temps de cuisson.

Pendant que tout se passe, j’ai commencé à faire mijoter l’eau pour les saucisses de Morteau sur la cuisinière (pas un gros bouillon, pour que la peau n’explose pas). Le temps de cuisson est estimé entre 35 et 40 minutes.

Après cela, je vais éplucher et couper en tranches les deux oignons, puis je les placerai dans une poêle avec un peu d’huile chauffée et les laisserai cuire doucement.

Préparation de la saucisse cuite avec les pommes de terre et les oignons

Tout va bien se passer ! Il ne vous reste plus qu’à laisser mijoter tout en retournant périodiquement les oignons émincés. (Pendant ce temps où la viande cuit, nous faisons de bonnes tranches épaisses dans le morceau de Morbier).

Après un certain temps… C’est le moment de manger ces pommes de terre ! Il est maintenant temps de commencer à préchauffer le four à 180 degrés.

Je commence par éplucher les pommes de terre avant de les couper en fines rondelles pour qu’elles puissent être ajoutées au repas.

Après avoir retiré la saucisse de la poêle, je la tranche très finement et la place sur les pommes de terre.

Les pommes de terre et la saucisse sont toutes deux coupées en tranches très fines.

Je recouvre le tout d’oignons émincés qui ont été longuement braisés.

Une couche d’oignons au-dessus de la saucisse.

En outre, j’ai ajouté une dernière couche de pommes de terre et de saucisses avant de terminer le repas en le garnissant de tranches de Morbier.

Le morbier et la deuxième couche

Pour compléter le plat, j’ai étalé de la crème fraîche sur toute la surface avant de le mettre au four pendant une demi-heure.

Une couche de crème fraîche fouettée sur le fromage.

Lorsque le plat a atteint le degré de brunissement souhaité, il est prêt à être servi.